truble

truble

truble [ trybl ] n. f.
• 1260; « pelle » en anglo-normand XIIe; gr. trublê « bol »
Filet de pêche en forme de poche, ajusté à un cerceau muni d'un manche. 1. balance, caudrette. Truble à crevettes. crevettier, épuisette. — On dit aussi TROUBLE .

truble ou trouble nom féminin (latin trublium, écuelle, avec l'influence du latin trulla, truelle) Petit filet, emmanché ou non, en forme de poche. ● truble ou trouble (synonymes) nom féminin (latin trublium, écuelle, avec l'influence du latin trulla, truelle) Petit filet, emmanché ou non, en forme de poche.
Synonymes :

⇒TRUBLE, TROUBLE3, subst. fém.
A. — PÊCHE. Petit filet de pêche en forme de poche, monté sur un cerceau, muni parfois d'un manche, et qu'utilisent aussi les pisciculteurs pour retirer les poissons des viviers. Truble à crevettes; truble de pisciculteur; pêcher à la truble. À l'île de Ré, les femmes et les filles pêchent, entre les roches et dans les herbiers, de grosses chevrettes avec une espèce de truble qu'elles nomment treille ou trulot (BAUDR. Pêches 1827). On y voyait aussi, contre la porte de la grange, une grande trouble à pêcher (ERCKM.-CHATR., Ami Fritz, 1864, p. 45).
B. — Vieilli. Filet à papillons. C'était un de ces beaux phalènes qui, le soir, au dernier crépuscule, s'élancent de fleur en fleur et qu'enfant avec ma « trouble » à papillons je n'arrivais pas à saisir (BARRÈS, Cahiers, t. 7, 1908, p. 64).
REM. Troubleau, subst. masc. Petit truble. [L'outillage] de mon fils est plus considérable; c'est d'abord un troubleau, sorte de sac en forte toile, monté sur un cercle de fer et armé d'un manche très-résistant, car cet instrument fait un rude travail (SAND, Impress. et souv., 1873, p. 350).
Prononc. et Orth.:[], []. Ac. 1718: trouble; 1762, 1798: truble; dep. 1835: trouble ou truble (id. ds LITTRÉ (truble est ,,meilleur``)), Lar. Lang. fr., ROB. 1985. Selon LITTRÉ et ROB. 1985: ,,Ce mot est parfois employé à tort au masculin``. Étymol. et Hist. 1. 1160-74 plur. trubles « sorte de pelle » (WACE, Rou, éd. A. J. Holden, II, 3540), répandu dans les dial. norm. comme subst. masc. (FEW t. 13, 2, p. 342b); 2. « filet à poissons [sorte d'épuisette emmanchée à une perche] » a) 1260 plur. trubles (ETIENNE BOILEAU, Métiers, éd. G. B. Depping, p. 262); b) XIIIe-XIVe s. masc. sing. pescheir au truble fig. « ne rien faire d'utile » [cette pêche ne rapportant que peu, v. G. TILANDER, Lex. Renart, 1924, s.v. loche] (Renart, éd. E. Martin, XIV, 450, leçon ms. C, t. 3, p. 520); c) 1269-78 fém. sing. prendre a la trible (JEAN DE MEUN, Rose, éd. F. Lecoy, 13974); 1298, sept. pescier a la truvle (Chartes de Joinville, éd. N. de Wailly ds Bibl. Éc. Chartes, 6e série, t. 3, 1867, p. 597); 1704 trouble (Trév.). Truble, de genre masc. ou fém., est prob. issu du gr. de Marseille subst. neutre, et fém. « bol, écuelle, assiette ». Le lat. trublium « id. » (empr. au gr.) ne peut en effet expliquer le vocalisme du fr.; en revanche, le caractère du mot fr. (techn. du pressoir, de la pêche) est tout à fait compatible avec l'hyp. d'un empr. dir. au gr. Du point de vue phonét., le traitement du gr. « myrte » passé dans l'a. prov. murta (FEW t. 6, 2, p. 316b) postulant un , permet de déduire que le gr. [], long ou bref, passant dans le domaine gallo-rom., a connu la même évol. que le lat. . La forme a. fr. trible peut s'expliquer à partir de truble p. dissim. entre ü et la cons. labiale suiv. La forme trouble (cf. trubleau, troubleau), peut-être p. infl. de troubler; FEW t. 13, 2, p. 343a et b.

truble [tʀybl] n. f.
ÉTYM. 1260; « pelle », en Normandie, XIIe; grec trublê « bol ».
1 Filet de pêche en forme de poche, ajusté à un cerceau muni d'un manche. Balance, caudrette. || Truble à crevettes (crevettière, puche). || Truble de pisciculteur, pour retirer les poissons des viviers.
2 Vx. Filet à papillons (Mme de Genlis, in Littré).REM. Ce mot est parfois employé à tort au masculin. On dit aussi : trouble [tʀubl] (1704; sous l'infl. de trouble, troubler), troubleau.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • truble — Truble, Filé à pescher le poisson dedans les boutiques, et reservoirs …   Thresor de la langue françoyse

  • truble — (tru bl ) s. f. Terme de pêche. Filet, en forme de sac, attaché au bout d une perche, qui sert à prendre le poisson dans les réservoirs    On dit aussi trouble. •   À la Chine, on les prend [les cailles] au vol avec des troubles légères que les… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • TRUBLE — s. f. Voyez TROUBLE, substantif féminin …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • TRUBLE — n. f. Voyez TROUBLE, nom féminin …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Truble'ма — сл. трабл …   Hacker's dictionary

  • truble — nf., trouble, épuisette, (poche de filet attachée à un cerceau auquel on a adapté un manche) : TROBLyA (Thônes | Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • truble — …   Useful english dictionary

  • TROUBLE OU TRUBLE — n. f. T. de Pêche Filet en forme de poche, monté sur un cercle ou un ovale, auquel est ordinairement ajusté un manche. On prend avec la trouble du poisson dans les réservoirs …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ruble — truble …   Dictionnaire des rimes

  • trouble — 1. trouble [ trubl ] adj. • 1160; lat. pop. °turbulus, crois. de turbidus « agité » et turbulentus (→ turbulent) 1 ♦ Se dit d un liquide qui n est pas limpide, qui contient des particules en suspension (⇒ 1. boueux, vaseux). Eau trouble. « ce… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”